Massacanat de Bigorre – Omelette de Pâques

Le massacanat vous connaissez ? Cette omelette enrichie de « viande » et de rondelles d’oignons était traditionnellement mangée en Bigorre au moment des fêtes de Pâques afin de célébrer la fin du Carême. Le massacanat était traditionnellement cuisiné le lundi de Pâques avec les restes du festin pascal et les oeufs stockés pendant le période du Carême.

Dernièrement ce massacanat à fait l’objet d’une conversation avec maman et une de ses soeurs aînées. Elles sont respectivement la cinquième et la seconde d’une joyeuse tribu de 5 filles, toutes natives de Bagnères de bigorre !

Ma tante me racontait que enfant elle et ses soeurs partaient le lundi de Pâques avec mes grands parents en pique nique à Lourdes. Ma grand mère confectionnait alors une omelette avec l’entame du jambon qui avait séché durant toute une année et des rondelles de cébars (oignons de Trébons). Il était courant d’utiliser également des rondelles de saucisson, de boudin ou autres morceaux de viande afin de cuisiner le massacanat.

Pour ma mère en revanche l’omelette Pascale était sucrée. Les enfants, accompagnés du curé, montaient en pèlerinage au mont du Bédat. Au sommet, se trouve la Vierge du Bédat. C’est une réplique d’une Vierge se trouvant à Rome. Après cette ascension ils dégustaient une omelette sucrée, un véritable moment de fête.

Aujourd’hui, je vous propose donc ma version de massacanat.

 

 

Pour 2 personnes

Temps de préparation : 10 min

Temps de cuisson : 15 min

 

 

  • 6 oeufs
  • 2 tranches de jambon
  • 2 oignons cébars
  • 1 cuillère à soupe de graisse de confit de canard (ou de saindoux)
  • 1 gousse d’ail
  • 2 ou 3 branches de persil
  • sel et poivre

 

Détailler le jambon en morceaux.

Peler et émincer finement les oignons.

Dans une poêle à feu doux, mettre la graisse de canard. Faire fondre et dorer les oignons 5 à 6 min en remuant régulièrement.

Ajouter le jambon, poursuivre la cuisson à feu moyen 2 à 3 min.

Pendant ce temps, hacher finement l’ail et le persil.

Battre les oeufs en omelette, y ajouter l’ail et le persil, puis assaisonner à convenance.

Démarrer la cuisson du massacanat à feu vif. Verser rapidement les oeufs dans la poêle. A l’aide d’une spatule, ramenez les bords de l’omelette vers le centre de la poêle. Puis pencher et tourner la poêle afin de permettre aux œufs non cuits de couler dans l’espace vide. Enfin baisser le feu et poursuivre la cuisson à feu plus doux.

By | 2017-12-28T15:10:26+00:00 11 avril, 2017|Plats complets|2 Comments

2 Commentaires

  1. laura 11 avril 2017 à 20 h 30 min - Répondre

    elle a une belle couleur cette omelette ! très appétissante en tout cas

    • Alexandra 12 avril 2017 à 8 h 44 min - Répondre

      Merci Laura, c’est vrai que avec des bons oeufs de la ferme la couleur est toujours au rendez vous !

Ecrire un commentaire