Ici dans certains coins du sud ouest lors des fêtes de Pâques la tradition veut que l’on déguste lors des repas de famille un tourteau gascon à l’anis. Sa confection demande beaucoup de patiente, car il y a pas mal de temps de pose. Ce tourteau gascon à l’anis est généralement très généreux, de grande taille, en forme de roue.

Tous les ans lors du week end de Pâques à Astarac dans le Gers, et cela depuis plus de 20 ans, on célèbre le tourteau. Sur la place centrale à lieu une dégustation gratuite accompagnée de vin blanc. Cette manifestation est organisée conjointement par la Confrérie des artisans boulangers pâtissiers du pain du terroir gersois et le comité des fêtes.

À l’origine, ce dessert était confectionné le dimanche de Pâques par les paysans à partir d’une pâte à pain à laquelle ils ajoutaient des oeufs et du beurre. Au fil des années les boulangers ont fait évoluer cette recette en y mettant leur tout leur savoir-faire afin d’en améliorer la texture, le parfum et son aspect.

Pour 8 à 10 parts

Temps de préparation : 35 min

Temps de repos : 4 heures + 12 heures + 2 heures

– 500 g de farine de blé (pour moi de la farine semi complète)

– 2 oeufs entiers + 2 jaunes

– 20 g de levure boulangère fraîche

– 100 g de sucre (pour moi du sucre roux)

– 80 g de beurre

– 150 ml lait légèrement tiède

– 1 cuillère à soupe d’alcool anisé

– 1 cuillère à soupe de graines d’anis

– sucre en grains

La veille préparer la pâte qui à besoin de 12 heures de repos au frais.

4 heures avant, délayer la levure et 50 g de farine dans 50 ml de lait tiède. Laisser poser 4 heures à couvert à température ambiante. Le mélange va alors doubler de volume et des petites bulles vont se former.

Dans le bol du robot ou dans un saladier mélanger les 450 g de farine restant et le sucre. Ajouter le mélange lait, farine, levure, les oeufs battus et les 100 ml de lait restant. Bien pétrir jusqu’à obtention d’une pâte bien souple et homogène.

Couvrir et laisser poser 20 minutes à température ambiante.

Ajouter le beurre coupé en morceaux, l’alcool et les graines d’anis. Pétrir à nouveau jusqu’à ce que le beurre soit bien incorporé.

Transvaser la pâte dans un grand saladier fariné, couvrir avec du film alimentaire et mettre au réfrigérateur toute une nuit.

Le lendemain matin, la pâte aura doublé voir même peut être triplé de volume.

Dégazer la pâte avec le poing puis la pétrir pendant 2 à 3 minutes.

Partager la pâte en 8 morceaux de tailles et de poids identiques.

Façonner des boules. Dans un moule à manquer (de +/- 25 cm de diamètre) légèrement fariné, les déposer contre les bords extérieur.

Couvrir avec un linge propre et laisser lever environ 2 heures à température ambiante jusqu’à que la pâte ait doublé de volume.

Préchauffer le four th 6 / 180°.

Dans un petit bol mélanger 1 cuillère à café de sucre et 1 cuillère à soupe de lait. Badigeonner le dessus du tourteau avec ce mélange. Saupoudrez de sucre en grains

Faire cuire 30 à 35 minutes, jusqu’à ce que le tourteau gascon soit bien gonflé et doré.