Magret de canard aux saveurs asiatiques et melon poêlé

Le week end dernier j’étais à Cahors au Festival « Lot Of Saveurs » en compagnie d’autres blogueurs pour des ateliers participatifs animés en duo sur le stand du Salon du Blog Culinaire. 

Un premier duo le samedi avec Christian du blog Ambiances Culinaires  et le second dimanche avec Dorian du blog Mais pourquoi est ce que je vous raconte ça ?

Avec Dorian nous avons proposé aux participants de marier les produits du sud ouest aux saveurs asiatiques. Une recette simple que j’aime bien réaliser l’été. Une recette haute en couleurs et en saveurs c’est ce que je vous propose aujourd’hui avec ce magret de canard aux saveurs asiatiques.  Accompagné d’une salade un repas complet sans passer des heures en cuisine.

c

magret melon 1 my girly popotte

c

Pour 4 personnes je prévois généralement 2 magrets de canard.

c

– 2 magrets de canard

– 1 melon

– +/- 20 ml de vin blanc

– +/- 20 ml de fond de veau

– 1 gousse d’ail

– 1 cuillère à soupe de miel

– 2 cuillères à soupe de sauce soja

– 2 cuillères à soupe de sauce nuoc mam

– +/- 1 petite cuillère à café de 4 épices (plus si vous les souhaitez à voir en fonction de vos goûts)

– piment d’Espelette à volonté

c

Parer les magrets c’est à dire ôter l’excédent de graisse qui dépasse des 4 côtés. Lorsque vous retournez le magret côté graisse cela doit former un rectangle. Entailler la graisse sous le magret en petits croisillons sans aller jusqu’à la chair.

Avec les parures de gras vous allez faire d’excellents fritons croustillants à déguster avec le magret ou bien à grignoter à l’apéritif.

Détailler les parures de graisse en petits dés. Les mettre dans une casserole avec une gousse d’ail. Faire fondre et dorer à feu moyen pendant 15 à 20 minutes environ en remuant régulièrement. Sortir les fritons à l’aide d’une écumoire, les mettre sur du papier absorbant, assaisonner sel et piment d’Espelette (à défaut poivre) à volonté.

Pendant la cuisson des fritons, dans une poêle bien chaude, poser les magrets côté graisse afin de faire fondre l’excédent de gras et bien les dorer. Attention à ne surtout pas les retourner côté chair. Vider la graisse fondue de la poêle au fur et à mesure.

Tailler les magrets dans le sens de la largeur de façon à obtenir des tranches de environ 1 cm d’épaisseur. Mettre le tout dans un plat ajouter le miel, les épices, les sauces soja et nuoc mam, le piment d’Espelette. Mélanger le tout, réserver. A ce stade on ne sale surtout pas car les sauces et épices utilisées sont déjà salées.

Couper le melon, l’évider à l’aide d’une cuillère parisienne de façon à former des billes ou bien le détailler en cubes.

A feu vif dans la poêle très chaude faire cuire les tranches de magrets en remuant sans arrêt pendant environs 2 min. La cuisson doit être rapide, les tranches doivent dorer en surface et rester moelleuses et légèrement rosées à l’intérieur. Débrasser sur le plat de service.

Dans la poêle bien chaude qui a servi à la cuisson des magrets, faire poêler 1 min à feu vif le melon dans les sucs de cuisson. Déglacer avec le vin blanc. Poursuivre la cuisson environ 30 secondes à feu vif en faisant sauter le melon. Ajouter le fond de veau toujours sur feu vif poursuivre la cuisson 30 secondes.

Verser les dés de melon et le jus de cuisson sur le magret, rectifier l’assaisonnement en sel si nécessaire.

Saupoudrer d’un peu de piment d’Espelette, ajouter les fritons et si vous le souhaitez des herbes aromatiques fraîches.

Garder la graisse obtenue lors de la cuisson des magrets et des fritons dans un bocal hermétique au frigo elle sera parfaite pour cuire des pommes de terre ou bien des oeufs au plat.

By |2017-12-28T15:11:03+00:008 juillet, 2015|Viande|1 Commentaire

Un commentaire

  1. michelle 10 juillet 2015 à 17 h 48 min - Répondre

    hum quel beau plat pour voyager. bonne soirée

Ecrire un commentaire