Séjour en Périgord et petite escapade dans le Lot

­

 

Une semaine après ma cops notre grande Kashyle nationale, j’ai à mon tour arpenté la Dordogne département qui après la ville de Paris possède le plus de monuments classés en France. et oui pas moins de 15 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESSCO !!! Notre destination était  plus précisement  le « Périgord Noir ». Et tout cela après avoir consulté afin de préparer au mieux ce petit séjour mon « Tour Opérateur » préféré, la spécialiste Es Périgord, j’ai nommé la Grande Star de St Geniès.

DSC_0302

 

Magnifique petit village qui dégage énormément de charme. Il se situe à quelques kilomètres de Sarlat.

DSC_0309

Sur une petite butte verdoyante, nous avons trouvé la minuscule Chapelle de Cheyland datant du XIVème siècles un petit bijou ou les fresques intérieures ont survécues aux épreuves du temps.

DSC_0312

Ho la la mais je m’égare moi ………………..donc commençons par le début.

Après avoir quitté la maison sous la grisaille et la pluie, le soleil décide enfin de faire son apparition. Après 4 h 00 de route, de pause « MomananananMomanananan je veux faire pipiiiiiiiiiiiii » « Papaaaaaaaaaa j’ai soif » « Il fait que m’embêter » et bla bla bla bon je vous épargne les détails je pense que vous savez de quoi je parle !!!

Nous arrivons à Sarlat et plus précisément sur les hauteurs de Sarlat dans un sympathique village vacances « Le Club Vert Périgord ».

Nous découvrons notre chalet………………………

DSC_0165

 

DSC_0166

 

……..la vue de sa petite terrasse , puis mangeons un bout et hop en route direction Sarlat.

Au coeur de cette petite ville de caractère qui a obtenu le label « Ville d’art et d’histoire »,  nous découvrons la cité médiévale, ses petites ruelles et tombons sous le charme.

DSC_0177

 

DSC_0170

 

DSC_0195

 

 

 

DSC_0196

 

 

 

DSC_0176

 

DSC_0185

 

 

DSC_0191

 

Puis nous partons pour Beynac et son château.

Nous déambulons dans les étroites ruelles ou l’odeur des glycines se faufile partout. Et là nous comprenons pourquoi Paul Eluard a choisi de finir ses jours ici.

DSC_0198

 

DSC_0204

 

DSC_0203

Un matin partis de bonne heure, nous contemplons des hauteurs de Domme la Dordogne qui s’éveille.  Domme surnommée ‘l’Acropole du Périgord Noir » n’a pas fini de nous surprendre.

DSC_0218

 

 

DSC_0226

Mais que peut renfermer comme secret cette tour ?

La Porte des Tours abrite entre ses épais mur un site unique. Ici étaient emprisonnés les chevalier de l’Ordre des Templiers. Les murs sont parés de « graffitis » relatant leur immense foie en Dieu, leur aversion pour le roi et le Pape. Enfermés là aucun n’en est ressortis vivants.

DSC_0234

 

DSC_0241

Puis direction l’écomusée de la Noix à Castelnaud la Chapelle.

Tableaux, photos, sculptures tout pour vous expliquer la culture du noyer et tous les produits dérivés (huiles, sculptures, meubles, sabots crosses de fusils…..) le tout de façon très ludique car un mini film de 15 min vous est projeté en début de visite. même les plus jeunes m’en perde pas une miette. Accueillis par une personne charmante et attentive à toutes nos questions nous avons bien apprécié cette visite.

 

DSC_0244

 

DSC_0247

 

DSC_0249

 

 

DSC_0250

 

DSC_0251

 

DSC_0252

 

DSC_0253

 

DSC_0254

A la fin de la visite une petite ballade bien agréable dans le verger avant de repartir pour une nouvelle excursion.

DSC_0255

Puis toujours à Castelnaud la Chapelle, nous sommes allé visiter le château des Milandes.

DSC_0262

Construction du XVème siècles achetée par Joséphine Baker après la seconde guerre mondiale. Elle y vécu  une trentaine d’années avec les douze enfants qu’elle a adopté.

Lors de la visite intérieur, on y découvre quelques exemplaires de ses plus belles tenues de scènes et notamment la célèbre ceinture de bananes portée dans ses revues.

DSC_0267

Dehors vous vous laisserez séduire par le spectacle de rapaces

DSC_0271

Nous avons aussi découvert avec émerveillement la  Roque Saint Christophe, plus grande cité troglodytique d’Europe ou vécurent des hommes de l’époque de NeandertalNeandertal jusqu’en 1588  ou le village fut démantelé sur l’ordre du roi Henri III. Ce qui fait tout de même un longue période d’un peu plus de 50 000 ans !!!

DSC_0319

 

DSC_0327

 

A parti du moyen âge, les habitants de ces cités troglodytiques commencent a ériger des façades afin de se protéger un peu mieux.

DSC_0328

Notre périple nous conduira également à Montignac afin de visiter les célèbres grottes de Lascaux découvertes le 12 septembre 1940 par 4 adolescents partis à le recherche de leur chien. En 1948 les visites commencèrent puis furent stoppées une quinzaine d’année plus tard, car le grand nombre de visiteurs a bouleversé l’atmosphère de la grotte et des algues vertes commençaient à se développer sur les parois ce qui a terme allait mettre en péril ce chef d’oeuvre qui avait traversé des millénaires.C’estmillénaires.C’est donc la reproduction (située à environ 200 m de la grotte originale) que l’on visite. Les photos étant interdites je n’ai pas d’images à vous montrer. Mais je peux vous dire que après un début de visite ou le guide vous donnent touts les explications relatives à cette époque bien lointaine qu’est la préhistoire, vous entrez dans la salle des Taureaux et là vous mesurez toute la grandeur de cette oeuvre.

A Saint André d’Allas au lieu-dit Le Breuil, nous sommes allé visiter les « Cabanes du Breuil ». On trouve encore en Irlande, Turquie ou bien en Sardaigne quelques exemplaires de ces cabanes de bergers en pierres sèches. Mais là c’est tout une ensemble de ces cabanes que l’on découvre.

DSC_0346

DSC_0349

Puis une petite escapade dans le Lot nous qui nos conduira jusqu’à Rocamadour,

DSC_0341

et au gouffre de Padirac (photos interdites désolée).

Après une vertigineuse descente à près de 100 mètres de profondeur, nous embarquons pour une ballade sur la rivière souterraine. Nous accostons, puis continuons à pied vers le lac de Gours et la salle du Grand Dôme dont la voûte s’élève à plus de 90 mètres de haut, le tout charmés par les explications d’un guide très intéressant.

Puis sur le chemin du retour à la maison, nous allons nous laisser séduire par Saint Cirq Lapopie authentique petit village d’un beauté à coupé le souffle

 

 

DSC_0363

ses petites ruelles, ses maisons bien typiques et encore cette glycine qui aura embaumé chacune de nos visites.

DSC_0354

son château

DSC_0362

et sa vue

DSC_0357

En espérant que cette petite balade vous a bien plu.

Par |1 mai, 2010|Blog, Découvertes, essais, tests|0 Commentaire

Ecrire un commentaire