Pull Apart Bread à l’abricot

­

Vous connaissez le Défi Boulange ? C’est par ICI que ça se passe.

Régulièrement « Paprikas«  et « La Popotte de Manue«   proposent que vous soyez blogeur ou pas de découvrir une recette « boulange » en version salée ou sucrée. Elles lancent le thème sur la page facebook « Défi Boulange »  tout le monde peut participer.

Toutes deux proposent un billet avec la recette détaillée et des photos. N’hésitez pas à aller flâner dans leurs cuisines,  ICI   chez Nadia une version cannelle et ICI chez Manue une version spéculos. Ensuite hop c’est parti il n’y a plus qu’à passer en cuisine. Cette fois c’est un Pull Apart Bread qui est à l’honneur. A travers ces défis elles nous font voyager dans le monde de la boulange au travers des divers blogs du monde entier dans lesquels elle glanent les recettes.

 

 

Pour ma part après un conseil de famille lors duquel chacun à plaidé sa cause (abricot, framboise, chocolat) c’est l’abricot qui à emporté la partie. Je vous propose donc une version fourrée à la confiture d’abricots et aux abricots secs.

Concernant les quantités j’ai suivie à la lettre la recette de Manue. J’ai obtenu une bonne brioche bien dodue parfaite pour un goûter en famille.

– 2 cuillères à café de levure déshydratée de boulangerie

– 250 g de lait tiède

– 50 g d’eau tiède

– 50 g de sucre en poudre

– 1/2 cuillère à café de sel

– 2 oeufs

– 600 g de farine T45

– 60 g de beurre mou (à température ambiante)

Pour la garniture à vous de voir si vous la souhaitez plus ou moins généreuse.

– 5 ou 6 cuillères à soupe de confiture d’abricot

– 5 ou 6 abricots secs coupés en petits morceaux

 

Prévoir 1 oeuf pour la dorure, un peu de lait et de sucre glace pour le glaçage.

 

J’ai pétri la pâte avec mon robot, mais il est tout a fait possible de faire la pâte à la main. Dans ce cas, il faudra la pétrir environ 10 min. Elle sera collante mais va finalement devenir souple et bien homogène.

Dans le bol du robot muni du fouet mélanger la levure, l’eau, le lait, le sucre et les oeufs.

Sortir le fouet et mettre le pétrin. Ajouter 150 g de farine, pétrir.

Ajouter 225 g de farine et pétrir à nouveau.

Incorporer le beurre et le sel. Pétrir à nouveau jusqu’à obtention d’un mélange bien homogène. Puis finir par incorporer les 250 g de farine restant. La pâte doit être bien lisse et souple.

Laisser reposer à température ambiante sous un linge dans le bol du robot ou bien dans un saladier environ 1 h 30 à 2 h 00 jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

Sur le plan de travail légèrement fariné dégazer la pâte (afin de faire sortir l’air). A l’aide d’un rouleau à pâtisserie étaler la pâte en un rectangle d’environ 30 cm x 40 cm. Recouvrir le rectangle de pâte de confiture et parsemer dessus les morceaux d’abricots.

Rouler ensuite la pâte de façon à former un rouleau. Le déposer sur une plaque à pâtisserie couverte de papier cuisson ou d’une feuille silicone.

A l’aide de ciseaux, découper le rouleau de pâte en tronçons de 2 ou 3 cm de largeur.  Déplacer légèrement chaque tronçon une fois à droite une fois à gauche de façon à obtenir un façonnage en épi. Je n’ai pas de photo de cette étape, je vous propose de voir chez Manue ICI ou bien chez Nadia ICI pour la technique.

Laisser poser 30 min sous un linge.

Préchauffer le four th 6 / 180°.

Badigeonner avec l’oeuf battu et faire cuire environ 25 min. La brioche doit être toute dorée.

Laisser tiédir, préparer le glaçage  avec environ 3 cuillères  à soupe de sucre glace et +/- 1 cuillère  à soupe de lait (il doit être un peu épais). Napper la brioche et déguster.

Et vous alors ce défi boulange il vous tente ? Pas de délai, pas de contrainte, une recette de base, une garniture à adapter en fonction de vos envies, l’envie de partager votre réalisation. Alors oui ce défi est pour vous.

 

Par |28 février, 2014|Boulange|1 Commentaire

Un commentaire

  1. caneylle 26 juillet 2014 à 8 h 57 min - Répondre

    j’adore le look de ton nouveau site, bravo! et je craque sur cette recette que j’ai bien envie de tester rapidement, bisous

Ecrire un commentaire