Moka au café

­

100_1456

Pour ce week-end de Pâques j’ai réalisé un dessert assez classique qui me tentait depuis un bon moment, un moka au café. La recette vient du super livre « Pâtisseries Maison » de florence Edelmann.

Cependant j’ai comme à mon habitude divisé en 2 les quantités de sucre. Les proportions que je vous donne tiennent compte de cette réduction.

Pour le gâteau :

– 4 oeufs

– 80 g de sucre en poudre

– 1 sachet de sucre vanillé

– 120 g de farine

– 1/2 sachet de levure

– 1 pincée de sel

Préchauffer le four th 5 / 150°.

Beurrer et fariner un moule.

Mélanger les jaunes et les sucres jusqu’à que le mélange blanchisse puis incorporer la farine et la levure tamisée.

Battre les blancs d’oeufs en neige avec le sel et les incorporer au mélange précédent délicatement.

Faire cuire 25 min.

Le sirop :

J’ai adapté la recette car je n’avais pas de liqueur de café

– 50 ml de café très fort

– 1 c à s de rhum

– 30 g de sucre

Mettre l’ensemble des ingrédients dans une casserole. Porter le tout à ébullition et laissez refroidir

Pour la crème :

– 300 g de beurre ramolli coupé en morceaux

– 3 oeufs

– 150 g de sucre en poudre

– 3 c à c d’extrait de café (perso 4)

Réduire à la fourchette le beurre en pommade, et réserver.

Au bain-marie, battre les oeufs entiers en ajoutant petit à petite le sucre jusqu’à ce qu’ils soient bien montés. Ils doivent pratiquement tripler de volume.

Transvaser dans un saladier froid, puis incorporer petit à petit le beurre en fouettant.

Parfumer la crème à l’extrait de café et réserver la au frigo afin qu’elle durcisse un peu de façon à pouvoir décorer aisément le gâteau.

Couper en trois votre biscuit, puis imbiber chaque portion de sirop.

Couvrir un premier disque de crème au café, puis poser dessus un second disque, recouvrir également de crème au café, puis le troisième. Finir en nappant généreusement tout le gâteau avec la crème restante.

Enfin, mettre le moka au café au frais minimum 4 heures voir toute une nuit.

 

 

100_1455

Ma crème n’était pas assez ferme lorsque j’ai décoré mon gâteau d’où les coulures ! 

Par |13 avril, 2007|Desserts|0 Commentaire

Ecrire un commentaire